Grève angélique

Perchés sur leur nuage
Quelques anges de passage
Observaient les humains
Des disputes de ménage
Des week-ends à la plage
Pas de quoi taper des mains
Puis sur la rue ils virent un attroupement
Un cortège bruyant encadré par des agents
Une foule en délire
Qui marchait sans faiblir
Les anges réfléchirent

Nous aussi on a un patron
Qui nous fait bosser comme des cons
Pour une bouchée de pain
Même si le vin coule à flot
On n'a ni arche, ni radeau
On n'ira pas très loin
Camarades ailés, on nous ment, on nous spolie
Tous avec moi, faisons la grève au paradis
Ils prirent leur envol
Et dans une course folle
Arrivèrent devant Dieu

On s'laisse marcher sur les ailes
On en a marre de faire du zèle
Pour un salaire de démon
Vous avez beau être Notre Père
On vous jettera des Saintes Pierres
Si vous lisez pas la pétition
On défilera dans le couloir de la mort
Sans état d'âme, on laissera tout les esprits dormir dehors
Le Seigneur étonné
Arrêta de jardiner
Et prit sa plus belle voix

Mes anges tombés du nid
Comment n'être par ravi
d'exercer au paradis ?
Inutile de me faire une Cène
J'ai bien compris le problème
Mais je suis seul maître ici
Mon jugement final est déjà prononcé
Et j'ai une armée d'anges gardiens de la paix
Alors votre recueil de prières
Peut rester dans son saint suaire
Et vous hors de ma vue

Les anges se mirent à genoux
Et crièrent : « Saint Dicat, priez pour nous ! »
Jusqu'à perte de voix
D'un geste désinvolte
Dieu les remit à l'apôtre
Qui sobrement les congédia
Le vent de révolte devint une brise de déception
Les anges rebelles acceptèrent leur situation
Leur morale au plus bas
Leur auréole sous le bras
Les anges partirent déchus