Drunk Blues

L'air du matin
N'était pas très frais
Pas très serein
Voire carrément mauvais.

Le réveil débranché,
C'était un mauvais signe.
Essayer de se lever
A défaut d'être digne.

La soirée passée
Avait bien commencé,
Des amis plein les bras
Et une robe de soirée.

Puis des bouteilles vidées
Et des souvenirs troublés.
Elle ne savait plus comment
Cela c'était terminé.

Elle vit toujours seule
La nuit comme la journée.
Elle fait parfois la gueule
Et elle boit pour oublier. (bis)

La tête comme une enclume
Les pieds frigorifiés
Un cachet d'aspirine
Dans sa tasse de café.

Elle n'était pas très fière
D'être dans cet état.
Elle avait dit hier
Je ne ferai plus jamais ça !

Mais voilà, c'est comme ça,
Elle a recommencé.
Quelques verres ont suffi
À la faire replonger.

La question qu'elle se pose
C'est comment renoncer,
Éviter l'overdose,
Être enfin libérée.

Clément OUDOT / Licence CC-BY-SA
Écouter sur SoundCloud Écouter sur Jamendo